AFFICHE GRAND FORMAT
 
1 - 2 Octobre 2011
 
 
<< RETOUR ACCUEIL PRESENTATION DE L'ASSOCIATION CONTACTS
 
  LES EXPOSITIONS  
 

Télécharger le Dépliant
Dossier de presse
       
Sept expositions seront présentées au centre de Bourges (Office de Tourisme, Hôtel de Ville, Agences Pelvoysin et République de la Caisse d’Epargne, salle du Duc Jean et Château d’eau).
Serge CARRERE au « CHÂTEAU D’EAU CHÂTEAU D’ART» (1er au 31 octobre)
Scénographie : « Zone Libre » pour BulleBerry
« Bourges, c’est comme Marseille… Sauf que Notre-Dame de la Garde s’appelle ici Saint-Etienne, que l’Evêché est un jardin, pas un commissariat, et que la mer a fait place aux marais…». Ainsi pourrait commencer le 25e tome de la série « Léo Loden ». Il s’intitulerait « Coma avéré à Avaricum » ou « Une ritournelle ne fait pas le Printemps ».
  AFFICHE GRAND FORMAT
        Né sous la plume de Scotch Arleston et les crayons de Serge Carrère, Léo Loden est un  ex-commissaire de police. Désormais détective privé, il mène ses enquêtes dans les six coins de l’hexagone, même s’il affectionne plutôt le soleil du Midi. Flanqué le plus souvent de sa fiancée Marlène (inspecteur de police, un tantinet jalouse) et de son tonton Loco (ancien marin au long cours, désormais porté sur la dive bouteille et les plats en sauce), Léo traque criminels et voyous, histoire de régler quelques factures et de se débarrasser quelques temps de ses créanciers, usant de son humour autant que de son revolver.
L’auteur : Né en 1958 à Toulouse, Serge Carrère poursuit un temps des études d’art à Aix-en-Provence. Il se lance dans la bande dessinée dans les années 1980. Après plusieurs collaborations aux éditions Milan et au journal « Spirou », il crée, en 1992, le personnage de Léo Loden avec le scénariste Scotch Arleston, pour les éditions Soleil.
Presque vingt ans et vingt albums plus tard, ces aventures perpétuent la grande tradition de la bande dessinée humoristique franco-belge avec Loïc Nicoloff à l’écriture du scénario.
Serge Carrère est aussi le dessinateur de la série « Private Ghost » (sur un scénario de Crisse) et travaille en parallèle sur plusieurs séries avec d’autres collaborateurs.
« Johanna’s récup’ »
A l’Office de Tourisme de Bourges (1er et 2 octobre)
        Pour BulleBerry, la dessinatrice bordelaise Johanna a accepté de fouiller dans ses cartons à dessins pour en exhumer des travaux inédits (œuvres de jeunesse, projets de bd refusés ou abandonnés, travaux d’étudiante).
« Le Mystère Tour Eiffel »
Salle du Duc Jean (1er et 2 octobre)
      Et si des terroristes (anarchistes) avaient voulu détruire la Tour Eiffel encore en construction. Dans ses planches (en couleur directe), Fabien Lacaf enquête sur le complot avorté. Des guinguettes de la Seine au chantier du Champ de Mars, le Paris de la fin du XIXe siècle reprend des couleurs.
« Les Gens Urbains »
Agence Pelvoysin de la Caisse d’Epargne (du 20 septembre au 7 octobre)
      Avec Jean-Luc Cornette au scénario, Maud Millecamps au dessin et Béa Constant à la couleur, « Les gens urbains » nous présentent quelques tranches de vie teintées d’humour.
« Le Grand Meaulnes »
Agence République de la Caisse d’Epargne (du 20 septembre au 7 octobre)
      Quand le dessinateur Bernard Capo se penche sur l’œuvre majeure de l’auteur du Grand Meaulnes, c’est le Berry qu’on revisite.
« Belem  »
Hôtel de Ville de Bourges (1er et 2 octobre)
      Dans son quatrième tome sur l’aventure du Belem, Jean-Yves Delitte poursuit l’exploration du passé d’un (désormais) vieux gréement devenu mythique.
« Bulles d’élèves » (Concours scolaire)
Hôtel de Ville de Bourges (1er et 2 octobre)
HAUT DE PAGE
  modifié le 24-sep-11 --- www.bulleberry.com / bulleberry@orange.fr / © 2003 / Tous droits de reproduction réservés aux auteurs et à leurs ayant droist